Forum DIALux evo
Allemand/Anglais
dxboard.dialux.com

Ici, vous pouvez vous
abonner à notre 
newsletter DIALux ?

Vous trouverez ici
notre application
DIALux News


DIAL GmbH
Bahnhofsallee 18
D-58507 Lüdenscheid
Phone
Fax
E-Mail
+49 (0) 23 51 · 5674 · 0
+49 (0) 23 51 · 5674 · 410
dialog@dial.deGoogle

Historique des versions

DIALux evo 3.2

  • Répertoire d’importation pour les luminaires et le mobilier
  • Configuration compatible OEM et contrôle du fabricant
  • Nombreuses améliorations dans le calcul d’éclairage public.
  • Un Wiki DIALux en ligne et en anglais
  • Plusieurs petites améliorations et résolutions de bugs

DIALux evo 3.1

  • Fonction de copie pour transférer des extraits de rapport d’impression de DIALux evo vers d’autres programmes, comme Word par ex
  • Effacement du message d’erreur apparaissant après la répétition de « Undo/Redo » dans l’outil DWG
  • Correction de quelques facteurs de réflexion pour les couleurs standards
  • Correction de plusieurs erreurs de traduction
  • Présentation de luminaires schématiques dans la conception d’études d’éclairage public
  • Suppression des différentes solutions d’éclairage public en cliquant sur la croix
  • Résolution de plusieurs bugs mineurs

DIALux evo 3

Nouvelles fonctionnalités:

  • Visualisation des matériaux directement dans la vue 3D pour les matériaux peints et métalliques.
  • Sortie plus rapide.
  • Calcul d'éclairage public en accord avec la 13201 avec l’interface de conception d’éclairage public.
  • Conception en parallèle de plusieurs études, c'est à dire de différentes géométries d'implantation de luminaires.
  • Visualisation de l'effet lumineux d'un luminaire unique directement dans la vue 3D en temps réel.
  • evo "easy" - une interface utilisateur extrêmement simplifiée qui rend la conception de pièces rectangulaires simples possible, de la même manière que DIALux Light.
  • Evaluation de l'énergie en accord avec la EN 15193 - Il est désormais possible de calculer l'évaluation de l'énergie pendant la conception, avec la possibilité d'afficher les kWh/a, le LENI ou les coûts dans de nombreuses monnaies.
  • Version 64 bits complète - la version 64 bits n'est pas compatible avec Windows XP et ne peut pas charger les anciens projets DIALux 4. Quoi qu'il en soit, il y a plus d'espace disque pour la création de projets plus grands. Vous pouvez opter pour une version 32 bits lors de l'installation du programme.
  • Export d'image HDR.
  • Nombreux petits bugs résolus. 

DIALux evo 2

Nouvelles fonctionnalités:

  • Export de captures d’écran en JPG, BMP
  • Rendu global en fausses couleurs sur toutes les surfaces d’un dessin AutoCAD
  • Contrôle au clavier des déplacements du dessin AutoCAD
  • Export en DWG
  • Amélioration importante dans les performances, la stabilité et l’utilisation de la mémoire
  • Déplacement sans défilement et zoom dans les pièces sans utiliser la molette de la souris (p + bouton gauche = déplacer; z + bouton gauche = zoom)
  • De nouveaux étages peuvent être insérés entre deux anciens étages
  • Définition de la largeur de focale de la caméra (ALT + bouton droit)
  • Nouveau catalogue de couleurs
  • Sortie imprimée sur une page comme dans DIALux 4
  • Amélioration de la séquence des outils dans les différents modes

Résolution de bugs et améliorations:

  • Erreurs de traductions
  • Résolution du comportement étrange de l’implantation dans différentes méthodes de conception
  • Les surfaces inférieures des plafonds ont un facteur de réflexion de 70 %
  • Les fenêtres sur le plan de masse sont désormais toujours correctement orientées
  • Les lignes auxiliaires 3 D sont visibles sur les plans en 2D
  • Plusieurs éléments au sol peuvent être sélectionnés simultanément
  • Les textures peuvent être redimensionnées et orientées numériquement
  • L’arborescence d’impression a une structure mieux étudiée et peut être comprise plus aisément
  • Nombreuses résolutions de bugs

DIALux 4.11.0.2

Modifications:

 

  • Intégration des normes danoises concernant les routes.
  • Extension de la bibliothèque DXF/ DWG : Désormais les DWG créés avec AutoCAD 2010 peuvent être importés dans DIALux
  • Le facteur de maintenance de la chaussée et la surface de la chaussée, incluant le Q0, peuvent être désormais définis globalement avec des valeurs standards.
  • Lorsqu'un onglet de géométrie est effacé dans l'éditeur de schémas de rues, une demande de confirmation apparaît.
  • Les onglets de géométrie de l'éditeur de schémas de rues peuvent être renommés. • Les onglets de géométrie de l'éditeur de schémas de rues peuvent être triés. • Les onglets de géométrie de l'éditeur de schémas de rues peuvent être dupliqués.
  • L'optimisation de Esc/Ev est activée automatiquement pour les classifications S des chaussées. Cela signifie que, dés qu'il y a un changement dans la classification d'éclairage, les valeurs par défaut sont activées automatiquement.
  • Dx peut désormais importer les photométries LDT absolues.
  • L'export en CSV a été ajouté pour l'éditeur de schémas de rues. Désormais, toutes les informations obtenues dans l'éditeur de schémas de rues sont exportées. Cela signifie qu'une sortie de la description de la géométrie, avec information sur le maillage et toutes les valeurs de la table (c.à.d. les exigences telles que les min. et max.) est créée.
  • Nouvelles traductions dans l'éditeur de schémas de rues. 

Résolution de bugs :

 

  • Les problèmes de sortie de graphiques et de gros fichiers PDF flous après l'export ont été résolus. Les versions d'Internet Explorer 9 et 10 (pré-release) étaient en cause.
  • Amélioration de la sortie des classifications d'éclairage.
  • Le problème lié à l'adaptation de la classification d'éclairage a été résolu.
  • De nombreux bugs résolus avec des traductions diverses.

DIALux 4.10.0.2

Modifications:

  • DIALux 4.10.0.2 est un précurseur de DIALux evo. Après installation, la fonction d’importation des projets intérieurs de DIALux sera activé dans le menu de DIALux evo. 
  • Dans quelques cas, les projets DIALux ne pouvaient plus être chargés dans les anciennes versions provisoires. Le problème de compatibilité descendante a maintenant été résolu.

DIALux 4.10.0.1

Modifications:

  • La spécification pour les flux lumineux a changé dans la dernière version de DIALux. La version 4.10.0.0 de DIALux affichait le flux lumineux sortant du luminaire et non plus le flux lumineux de la lampe. De nombreux utilisateurs en étaient insatisfaits, dans la mesure où ils avaient besoin du flux lumineux de la lampe dans leur documentation. La toute dernière mise à jour prend en considération ce souhait très fréquemment exprimé. Ainsi, le flux désormais affiché dans la liste des caractéristiques n'est plus seulement le flux du luminaire mais aussi le flux de la lampe. Pour les photométries absolues, ces valeurs sont identiques.
  • La procédure d'installation a été changée pour tenir compte des systèmes d'exploitation supportés par DIALux. Il n'y a pas de changement pour les systèmes qui ont déjà été installés. Les futures mises à jour ne causeront aucun problème.

Résolutions de bugs:

  • Quelquefois, lorsque la liste "derniers luminaires utilisés" était pleine, 2 bugs pouvaient se produire : impossibilité de démarrer l'assistant DIALux Light, ou alors, crash du système provoqué par la sélection d'un luminaire. Cette erreur a été corrigée.
  • Lors du transfert d'informations dans les scènes d'éclairage routier, le nouvel "éditeur d'éclairage routier" transférait parfois, par erreur, des valeurs non initialisées. Cela conduisait à des différences de résultats entre l'éditeur et le calcul final. Ces problèmes ont été solutionnés.
  • Nos clients nous ont informés que certaines traductions étaient malheureusement incorrectes dans le nouvel éditeur. Cela a été corrigé.

DIALux 4.10

 Innovations: 

  • Grace à l'éditeur de projets d'éclairage public, il est désormais possible de créer, calculer, optimiser et comparer des études d'éclairage public incroyablement rapidement et de les voir clairement présentées les unes à côté des autres. Des implantations alternatives et des produits différents peuvent ainsi être essayés les uns à côté des autres, les résultats étant disponibles en temps réel. Vous pouvez ainsi comparer plusieurs solutions pour une même géométrie de chaussée. Si toutefois plusieurs géométries devaient être prises en considération, vous pourriez utiliser plusieurs projets en parallèle.  
  • La norme EN 13201 est actuellement en révision. La nouvelle norme requerra deux chiffres après la virgule, ce  qui n'était pas le cas jusqu'à présent dans la norme existante. Quelques pays avaient cependant déjà intégré cette pratique, malgré les exigences de la norme. A partir de la version 4.10, les calculs d'éclairage public demanderont donc deux chiffres après la virgule. Cela va affecter les arrondis supérieurs ou inférieurs des résultats et, en conséquence, le respect des exigences. Des projets qui répondaient autrefois aux exigences pourraient, à présent, ne plus y répondre. 
  • Au Danemark l'éclairage public est calculé de manière quelque peu différente du reste de l'Europe (Vejregleme for vejbelysning). Depuis que ces déviations ont des effets très clairs sur le calcul, DIALux a été modifié pour s’adapter à la norme danoise. Le modèle de calcul est similaire au modèle européen de la EN 13201. Ce n'est donc pas une méthode spécifique danoise ( comme par exemple dans le choix entre IESNA RP8 et CIE140/EN13201) mais “seulement” une catégorie d'éclairage supplémentaire dans la méthode de la EN13201. La classification danoise peut être identifiée par l'abréviation “DK”.   

 

Optimisations:

  • La valeur initiale du facteur de maintenance en éclairage public a été changée à 0.67.
  • L'affichage des noms de fabricants avec des caractères chinois est maintenant correct.

Changements:

  • Le nombre d'utilisateurs de Windows 2000 est négligeable. Néanmoins les versions de DIALux jusqu'à la 4.9 supportaient ce système d'exploitation. Les changements technologiques, opérés par Microsoft,  ont rendu nécessaires des changements dans DIALux, qui ne supporte plus Windows 2000. A partir de la version 4.10 il ne sera donc plus possible d'utiliser DIALux sur un système fonctionnant sous Windows 2000. 
  • Avec le développement de l’éclairage à LED, l’utilisation des photométries absolues devient fréquente; Il n’y a plus le flux des lampes dans les produits équipés en LED, car il n’y a pas de lampes dans ces luminaires. Dans les informations sur les luminaires, la puissance en W et (nouveau) le flux lumineux du luminaire sont affichés. Cela permet de visualiser des valeurs comparables, non seulement pour les luminaires à LED, mais aussi pour les luminaires équipés en lampes conventionnelles. 


DIALux 4.9.0.1

 Innovations: 

  • DIALux est désormais disponible en coréen. 

 

Optimisations:

  • Jusqu’à présent, il était difficile de créer des fichiers PDF sur les systèmes à 64 bits. Nous avons résolu ce problème. La création de fichiers PDF fonctionne désormais sur des systèmes à 32 bits et sur des systèmes à 64 bits. 
  • Malheureusement, dans la version 4.9.0.0. , la saisie de nouvelles coordonnées spatiales ne fonctionne pas dans l’éditeur spatial, mais uniquement en cliquant sur le bouton droit de la souris dans l’outil de CAO et il a donc été remédié à cette défaillance. 
  • Depuis la version 4.9, les agencements de projecteurs peuvent également être positionnés et orientés à l’aide d’un tableau. Cet outil très complet permet d’influencer le placement de diverse manière. Jusqu’à présent, il manquait toutefois la désignation dans la colonne consacrée aux luminaires, celle-ci vient d’être rajoutée. 
  • Lors de l'édition des éléments au sol, un plantage du système pouvait se produire en cas de chevauchement direct de deux points. Nous avons également remédié à cette défaillance. 
  • La hauteur minimum pour le niveau utile s’élevait à 0,1m dans DIALux light, il a maintenant été abaissé à 0,01m. 
  • La valeur standard pour les écarts entre le mât et la chaussée dans l’éclairage de rue est passée de 0,5m à 0,65m. 
  • La possibilité d’orienter la courbe de répartition de l'intensité lumineuse à l’intérieur de la géométrie du luminaire de l’ordre de 90° a été désactivée pour les luminaires des PlugIns (ULDs). Cette fonction n’est pas nécessaire ici, dans la mesure où les fabricants procèdent déjà au positionnement correct de la courbe de répartition de l'intensité lumineuse dans le PlugIn.

DIALux 4.9

Nouveautés:

  •  Gbxml Import. Ce format de données permet d’importer des informations relatives aux bâtiments tels que les murs, les plafonds, les sols, les fenêtres et les portes, etc. directement dans DIALux. Tous les systèmes de CAO de pointe (AutoCAD MEP et Revit, Bentley, Nemetschek, Graphisoft…) sont en mesure d’exporter ce format. Toutes les pièces d’un bâtiment peuvent ainsi être éditées directement avec leurs fenêtres et portes dans DIALux. Les opérations de reconstruction de la géométrie, souvent très coûteuses en temps, n’ont plus lieu d’être.
  •  Sur le plan photométrique, différents standards s’appliquent en Amérique du Nord (IESNA) et en Europe (EN) lors de la détermination de l’orientation d’un luminaire de rue au cours de la mesure photométrique. Selon les standards de l’IES, la société américaine d'ingénierie de la lumière, lors de la mesure, un luminaire de rue est orienté de telle manière que « Horizontal 0 » (qui est en fait l’équivalent du niveau « C0 ») soit dirigé vers la rue, son orientation se fait donc à angle droit avec le bord du trottoir. En Europe (de même qu’en Asie et en Australie), le niveau C0 est placé en parallèle au bord du trottoir et au tracé de la route. Or, un logiciel ne permet pas toujours de le corriger automatiquement. Les informations nécessaires font tout simplement défaut pour procéder à la correction automatique. Voilà pourquoi une fonction supplémentaire a été ajoutée à l’importation de fichiers sur les luminaires (EULUMDAT et IES). En effet, en cours d'importation, l'utilisateur peut désormais rectifier l’orientation et surtout, il peut procéder à la rotation de la courbe de répartition de l’intensité lumineuse, sans déformer la géométrie du luminaire. En cas de besoin, les éléments géométriques peuvent également y être adaptés. Cet aspect est important dans la mesure où les données IES ne définissent que la surface de sortie de la lumière, mais pas le boîtier du luminaire.
  •  Planification de la rue selon la norme américaine IESNA RP-08-00. Les normes d’éclairage des rues américaines divergent très fortement des normes en vigueur en Europe et dans de nombreux pays d’Asie. Ces différences ne concernent pas seulement les densités lumineuses à atteindre, les intensités d’éclairage ou la régularité des valeurs de consigne, mais tout le mode de détermination des grandeurs. Dans DIALux 4.9, l’utilisateur est désormais en mesure de déterminer directement si la planification doit être opérée selon les normes IESNA ou CIE / EN. Bien sûr, l’optimiseur est également à la disposition du planificateur pour la planification selon les normes IESNA. DIALux détermine ainsi automatiquement en quelques secondes le luminaire optimal et sa position pour une rue donnée.
  • Enregistrement des données dans l’optimiseur d’agencement dans la rue et dans le planificateur de rue. Les paramètres définis de l’optimiseur peuvent à présent être enregistrés et repris lors du redémarrage de l’optimiseur afin de réaliser de nouvelles planifications. Le planificateur peut ainsi recommencer là où il s’est arrêté sans avoir à saisir à nouveau tous les paramètres.
  •  Levée de la restriction d’inclinaison (LDT, types de montage). Lors de l’usage de fichiers EULUMDAT ou IES, mais également en cas de luminaires mal définis depuis les PlugIns, DIALux, a « refusé » de procéder à l’optimisation de l’inclinaison. Comme d’un point de vue purement technique, seuls les luminaires montés en extrémité de mât ou rarement des luminaires tête de mat sont concernés, ce n’était pas possible avec les fichiers de luminaires importés.
  •  Exportation des résultats de l’optimiseur dans un fichier CSV (Character Separated Values), par ex. en vue d’une analyse complémentaire dans Excel. La liste des résultats de l’optimiseur n’était jusqu’à présent disponible que sous forme d’aperçu pour sélectionner la variante souhaitée. Ce résultat peut maintenant être enregistré sous forme de fichier pour d’autres utilisations. Ceci peut servir à des fins de documentation ou d’analyse plus poussée incluant également les frais de montage, d’achat, d’exploitation, etc.   
  •  La sélection de plusieurs luminaires pour l’optimisation était un peu brouillon et qualifiée de trop compliquée par de nombreux utilisateurs. Le concept est désormais plus clair et plus simple.
  •  Possibilités de saisie tabulaire pour les agencements de luminaires dans les complexes sportifs. En vue d’une meilleure approche de l’éclairage des sites sportifs, DIALux 4.9 comporte désormais une fonction tabulaire qui permet de simplifier le positionnement des luminaires. De nombreux éclairagistes chevronnés très familiers de l’éclairage des sites sportifs regrettaient jusqu’à présent l’absence dans DIALux de la possibilité d'une définition sous forme tabulaire en plus du mode graphique. Toutefois, les planificateurs peu familiarisés avec cette application travailleront certainement beaucoup plus vite avec les solutions graphiques employées jusqu’à présent. Ce tableau permet de placer très précisément les agencements d’illumination par projecteurs en saisissant la position et l’angle de projection ou le point de projection. Ici aussi, il est très facile de remplacer le luminaire ou la lampe.
  •  Edition de la norme australienne IEQ-7. L’efficience énergétique est un thème majeur à échelle mondiale. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que de nombreux pays aient promulgué de nouvelles règles à cet égard. En Australie, le « Green Building Council » a publié un manuel technique « Green Star Office Design & Office as Built ». La norme IEQ-7 est consacrée aux intensités d'éclairage. Pour obtenir les résultats requis, plus besoin d'effectuer des calculs complexes, il suffit désormais de cocher la boîte appropriée dans DIALux.
  •  Masquage d’objets. Les objets peuvent être masqués par le menu contextuel. Les objets sélectionnés peuvent être masqués par le point de menu « Sélection invisible » et affichés par « Lever l’invisibilité ». Cette fonction est très utile pour obtenir un meilleur aperçu dans le cadre de projets complexes.

DIALux 4.8

 Innovations: 

  • Les nouvelles spécifications pour le calcul des besoins énergétiques selon la norme EnEV2009 ont été entièrement mises en œuvre dans DIALux. Comme toujours, DIALux respecte les directives les plus récentes. 
  • DIALux a été entièrement adapté aux règles de manipulation de la photométrie absolue. Le standard américain IES LM 79 donne des consignes pour la documentation et le traitement des données photométriques pour les luminaires SSL (Solid State Lighting / luminaires à LED). La possibilité de documentation correspondante dans DIALux constitue une modification essentielle de la nouvelle version. La règle selon laquelle DIALux est « compatible » LED à 100 % continue donc de s’appliquer. 
  • DIALux est désormais entièrement adapté à l’usage des PlugIns de lampes. Le PlugIn de lampe d’OSRAM a été dévoilé lors du salon « Light and Building ». Le planificateur peut désormais sélectionner des lampes adaptées aux luminaires choisis. En présence d’un catalogue de lampes complet, le luminaire indique au PlugIn de lampe les luminaires pouvant être utilisés. Le planificateur peut ainsi réagir aux diverses exigences de la planification et sélectionner les lampes optimales en termes de flux lumineux, couleur de la lumière, angle de diffusion, durée de vie ou d’autres aspects. 
  • La possibilité d’optimisation de l’éclairage de rue en termes d'écart maximal entre les sources lumineuses, la hauteur du lampadaire ou le type de luminaire représente l’un des points caractéristiques de l’éclairage de rues selon DIALux. Cette fonction a été complétée pour répondre aux exigences spécifiques du Danemark et de l’Afrique du Sud. L’adaptation de DIALux à l’ensemble des exigences internationales va se poursuivre. 

 

Optimisations:

  • Nouvelles améliorations lors de la conversion entre les systèmes métriques et impériaux (ft <-> m et fc <-> lx). 
  • En cas d’utilisation de grandes quantités d'éléments de sol dans la planification de mises en scène à l’extérieur, un problème de mémoire pouvait se présenter. Ce problème est désormais résolu. 
  • En cas de sélection d’un nombre très élevé de surfaces, un problème de mémoire pouvait apparaître, ce dernier a également été résolu. 
  • Corrections de bogues et adaptations de plus petite ampleur. 

DIALux 4.7.5.2

  • Une nouvelle bibliothèque DXF/DWG a été intégrée, de sorte qu’il est désormais possible de lire des fichiers DWG et DXF générés à l’aide d’AutoDesk AutoCAD 2010. 
  • Dans certaines Property Pages, lors du recours aux valeurs anglo-saxonnes (ft, fc,…) par erreur, c’est l’unité SI qui a été représentée. 
  • Dans PovRay, sur les luminaires articulés, dans quelques rares cas, la répartition de l’intensité lumineuse a été représentée avec une légère déformation. Il a maintenant été remédié à cette défaillance. 

DIALux 4.7.5

  • Le calcul des situations de la lumière du jour a une nouvelle fois été amélioré. La vitesse et la précision ont encore été accrues. 
  • Le Ray-Tracer interne introduit par DIALux 4.7 subit un processus d'amélioration continu. Lorsque la vitesse augmente sensiblement, les couleurs peuvent être représentées avec davantage de naturel et de saturation. Alors que dans la première version, certaines images paraissaient parfois fanées ou légèrement pâles, elles affichent désormais une saturation de l'image similaire au rendu en 3D « normal ». 
  • Optimisation du noyau de calcul DIALux, pour réussir à calculer plus rapidement les petites surfaces. 
  • Lors de l’optimisation énergétique en conformité avec la norme DIN V 18599 ou EN 15193 de l’installation d’éclairage, le résultat du calcul s’affiche en temps réel sur la page des caractéristiques. Il n’est donc pas nécessaire de procéder à un changement dans la représentation. 
  • Si un système d’exploitation américain est détecté lors du démarrage du programme, DIALux utilise à présent automatiquement les unités de mesure impériales à la place des unités métriques pour les dimensions et les techniques d'éclairage. Par ailleurs, les chiffres après la virgule des catégories d’éclairage ont été corrigés pour le système impérial. 
  • Adaptations de textes traduits 
  • Petites réparations de bogues et améliorations de certains détails 

DIALux 4.7

 Nouveauté: 

  • Visualisation : La représentation de la transparence et de la réflexion n’était possible que selon le procédé Raytracer, avec le programme POV-Ray livré d’origine avec DIALux. DIALux les prend désormais tous deux directement en charge. Il vous suffit de conférer à chaque objet ou texture utilisés les caractéristiques matières adaptées. Les affichages sous DIALux se sont enrichis d’un « Aperçu Ray-Trace ». Celui-ci vous offre la même fonctionnalité que le POV-Ray, mais en qualité améliorée et avec une plus haute vitesse de restitution. 
  • Calculs : jusqu’à présent, il n’était pas possible de calculer la transparence. Seul POV-Ray permettait la visualisation, mais sans les résultats des calculs. Le noyau de calcul optimisé qu’utilise DIALux permet maintenant de calculer la transparence dans un sens voulu. Vous obtenez ainsi les résultats corrects. Le nouvel « Aperçu Ray-Trace » (voir ci-dessus) se charge de la visualisation. 
  • DIALux comporte un nouvel objet créant une nouvelle possibilité de calculer la transparence. Aux corps standards a été ajoutée la « plaque de verre ». L’avantage de cette plaque réside naturellement en ce que les caractéristiques matières sont déjà préréglées. Il va de soi que l’utilisateur peut personnaliser le degré de transparence et la réflexion. 
  • Création de vidéos : Dès maintenant il est possible, également pour les vidéos, de tenir compte des nouvelles caractéristiques matières telles que la transparence ou la réflexion. Vous conférez ainsi encore plus de réalisme à votre présentation. 
  • Grille de calculs : le traitement en temps réel des grilles de calcul montre, outre les valeurs prises par les niveaux d’éclairement, l’uniformité des rapports Emin/Emittel et Emin/Emax dans les vues en CAO. 
  • Exportation de fichiers .DWG/.DXF : L’exportation des .DWG et .DFX s'est enrichie des éléments suivants : objets sur sites sportifs, résultats issus de la grille de calcul, orientation C0 et flèches d’orientation. Désormais, ces informations se laissent aussi exporter en tant que couches à part entière. 
  • Le logiciel contient de nouvelles pages d’édition consacrées aux grilles de calcul radiales par ex. pour les chaussées circulaires, mais aussi aux grilles de calcul libres. La présentation des résultats s'est améliorée : elle recourt maintenant aux pages d’édition « Tableaux radiaux » et « Valeurs ponctuelles ». 
  • Éclairage des rues : les classes d’éclairage des chaussées prennent désormais en charge les normes danoises et sud-africaines. 

 

Optimisations:

  • TaskAreas : DIALux permet maintenant de choisir librement si la taille de la Surrounding Area doit se référer à la taille du local ou à la Task Area. Cette fonctionnalité est importante lorsqu’on utilise différentes normes. 
  • Matériaux : En raison du nouveau calcul visuel, toutes les textures ont reçu de nouvelles caractéristiques matière prédéfinies. 
  • La lecture de fichiers photométriques défectueux ou incomplets pouvait provoquer un blocage du logiciel. Ce problème a été résolu. 
  • Évaluation énergétique : la modification de luminaires déjà placés dans le local n’était pas correctement transmise à la fonctionnalité d’évaluation énergétique. Ce problème a été résolu. 
  • Évaluation énergétique : Désormais, il est possible de lire les résultats du calcul de l’évaluation énergétique directement à la page des propriétés de la zone, du local ou du domaine. Il n’est pas nécessaire pour le faire d’ouvrir les fonctions d’édition. 
  • Visualisation : L’affichage 3D sous DIALux et le rendu sous POV-Ray illustraient différemment la perspective du projet en cours de planification. Ces deux affichages ont été adaptés pour parvenir à une représentation identique désormais correcte. 
  • Adaptations des textes sur les conseils outillage 
  • Différents correctifs dans les traductions 

DIALux 4.6.0.2

  • La nouvelle boîte automatique d’enregistrement masquait, à son apparition, ce que la souris ciblait à ce moment-là. Résultat : l’opérateur avait l’impression que DIALux ne réagissait plus à d’autres saisies. Cette situation a été corrigée. 
  • Il pouvait arriver lors du copiage de luminaires articulés, par ex. copiage le long d’une ligne, que cette dernière change d’orientation. L’orientation des copies ne concordait pas avec l’original. Cette situation a été rectifiée. 
  • Calcul pour les rues : La valeur q0 réglable sous DIALux (ajustable pour la chaussée au moment de sélectionner son revêtement) ne se laissait apparemment pas modifier. La valeur d’origine écrasait toujours une nouvelle valeur saisie affichée. Le calcul avait toutefois lieu correctement, à l’aide de la valeur modifiée. Ce problème de présentation en mode Éditer a été supprimé. Lors de la transmission du projet à PovRay, il pouvait arriver que la courbe de distribution de l’intensité lumineuse offerte par les luminaires se retrouve tournée à 90°. Ce problème a été supprimé. 
  • Édition sous DIALux : Si pour représenter la grille d’édition des résultats du calcul l’opérateur utilisait une grille trop dense (9000 x 9000 points), cela surchargeait trop la mémoire vive de l’ordinateur. Pour prévenir cela, nous avons limité la grille d’affichage maximale à 1024 x 1024 points. 

DIALux 4.6

  • Sites sportifs : complémentairement à la planification des espaces extérieurs, il est dorénavant possible de planifier professionnellement les sites sportifs avec DIALux. Outre diverses grilles de calculs normatives taillées à la mesure de la tâche de planification, plusieurs accessoires de positionnement sont disponibles. Entre autres : des vues réfléchies des agencements de projecteurs vous simplifient l’éclairage des stades. 
  • Agencements des projecteurs : Tous les projecteurs composant chaque configuration d’illumination se laissent agencer selon deux axes de symétrie. L’orientation des projecteurs a lieu via des points de projection que l’on place sur la surface à illuminer ; l’opérateur positionne d’autres points de projection en cliquant sur la souris et automatiquement le programme vient placer et orienter un luminaire du même type, et peut l’enlever à nouveau à la demande. 
  • Les grilles avec visualisation directe dans les résultats de calcul CAO sont désormais représentables pour les grilles de calcul en temps réel. Dans l’affichage en CAO, le programme montre les résultats de la lumière directe. Les modifications apportées (par ex. plus grand nombre de luminaires et réorientation) s'affichent immédiatement sous forme de résultat. 
  • S'il fallait un résultat de calcul conjoint impliquant plusieurs grilles de calcul, il est désormais possible de les synthétiser sous DIALux 4.6. Ainsi par exemple est-il possible d’afficher sous la forme d’un résultat unique la régularité de marches d’escaliers différentes. 
  • Pour simplifier l’orientation des luminaires, DIALux vous permet d’activer, pour les affichages en CAO, la représentation des courbes de distribution de l’intensité lumineuse afférentes aux luminaires positionnés dans le projet. Vous pouvez dorénavant définir en toute liberté le nombre de courbes affichées. Faites vous afficher toutes les courbes de distribution de l’intensité lumineuse, ou seulement quelques unes. A vous de décider. 
  • DIALux vous rappelle d’enregistrer votre travail de planification. Selon une périodicité librement ajustable dans les « Réglages » (Settings), DIALux vous invite régulièrement à enregistrer vos données de planification. Vous êtes ainsi certain de ne plus rien perdre. 

DIALux 4.5.0.1

  • Depuis la dernière version de DIALux, quelques nouveaux fabricants de luminaires sont devenus partenaires de DIALux ; ils proposeront prochainement un module d’extension personnalisé contenant leurs propres données. DIALux a été préparé pour les recevoir. 
  • Dans l’assistant Rues permettant d’insérer une configuration optimisée de luminaires, vous pouvez maintenant faire la distinction entre une longueur de flèche fixe et un écart fixe entre le pylône et la chaussée. 
  • Le programme crée désormais, au début, une nouvelle rue standard à deux voies de circulation. 
  • Petits débogages et améliorations de détails. 

DIALux 4.5

 

  • Un nouvel assistant servant à optimiser les installations d’éclairage de rues vous permet maintenant de comparer simultanément les caractéristiques techniques de plusieurs luminaires venant d’un même fabricant. Il permet ainsi par exemple de déterminer la position de réflecteur optimale pour obtenir de grands espacements entre pylônes. En outre, vous pouvez ajuster vos propres critères d’éclairage pour trouver des solutions alternatives. Une fois que vous avez déterminé les classes d’éclairage à l’aide de l’assistant intégré dans DIALux, le programme note ces paramètres dans une édition spécialement prévue à cet effet. Ceci permet de documenter pour quelle raison une classe d’éclairage précise a été utilisée. 
  • L’évaluation énergétique selon DIN V 18599 et EN 15193, disponible sous cette forme seulement dans DIALux, a fait l’objet d’une nouvelle amélioration. Grâce à ces améliorations, peu de travail d’adaptation après amendement des règlements, et saisies plus faciles. Dans les réglages globaux, il est maintenant possible par définition d’ajuster les propriétés de l’évaluation énergétique ainsi que des fenêtres et lumidômes. Le profil d’utilisation sélectionné s'affiche en permanence et le programme fait figurer les indices spatiaux utilisés dans les calculs. 
  • Dorénavant, la version 4.5 permet d’importer les objets / fichiers 3D. Sur Internet vous trouverez, sous forme de fichiers 3D, un grand nombre d’objets représentant des meubles ou des structures. Ce format réduit un objet à des triangles et presque tous les programmes de CAO peuvent le générer. Lors de l’importation, vous avez la possibilité de définir certains paramètres précis comme la taille, l’origine, etc. Souvenez-vous toutefois que ces objets présentent souvent un nombre considérable de surfaces pouvant ralentir le calcul de l’éclairage. 
  • Pour calculer de façon rapide et simplifiée, sous DIALux, les objets complexes ou ceux en 3D importés, vous avez maintenant la possibilité de les déclarer comme objets décoratifs. Lors des calculs, ils seront traités de façon simplifiée de sorte à obtenir une visualisation certes remarquable, mais ces objet jouent un rôle subalterne dans la détermination des niveaux d’éclairement. 
  • D’autres optimisations du noyau de calcul ont permis à DIAL d’accélérer spectaculairement le temps de calcul d’objets complexes, y compris sans utiliser d’objets décoratifs. Plus les scènes sont complexes et plus cela se fait sentir. 
  • Et à nouveau des extensions conformes aux souhaits de nos utilisateurs ont été réalisées dans les fichiers .DXF/.DWG à importer / exporter. Il est aujourd’hui possible d’enregistrer des luminaires sur différentes couches en fonction de leur type ou de leur agencement. Vous pouvez régler à volonté le nombre de lignes isolux exportables. Vous pouvez maintenant choisir, dans un projet, un nombre quelconque d’espaces pour les exporter. Ont été ajoutés à la fonction d’exportation le graphique des valeurs, le tampon du volume et d’autres objets. Maintenant, DIALux permet aussi à l’utilisateur de modifier la légende des luminaires à exporter. 
  • DIALux 4.5 prend dorénavant en charge, par stratégies d’éclairage intelligentes interposées, les solutions d’éclairage à rayonnement direct et les projecteurs muraux. Sont automatiquement appliquées les règles techniques d’éclairage fondamentales comme par exemple le placement de projecteurs muraux à une distance du mur représentant le tiers de la hauteur du volume. De même DIALux adapte automatiquement, en fonction de ce que vous avez modifié, le nombre et l’orientation des luminaires composant les solutions d’éclairage surfaciques. 
  • Des optimisations permettent maintenant d’enregistrer ou charger plus rapidement les projets complexes. 
  • Dorénavant, les fabricants de luminaires peuvent livrer leurs propres filtres chromatiques et faire ainsi entrer cette caractéristique en ligne de compte lors des calculs sous DIALux. Le module d’extension Luminaires venant du fabricant installera les filtres chromatiques dans l’arborescence d’objets du programme DIALux, et les placera ainsi à la disposition de tout utilisateur. 
  • L’adaptation de la géométrie du volume s'est élargie grâce à la fonctionnalité d’une ligne polygonale. Ceci permet de cliquer ludiquement sur des volumes ou des surfaces comme ils s'affichent par exemple en toile de fond à travers un plan en CAO, et de les valider ensuite. Ceci dispense d’insérer des coordonnées spatiales individuelles. 
  • Une fois qu’est achevé l’itinéraire caméra ayant servi à élaborer le film présentant votre planification, il suffit d’appuyer sur la touche « ESC » pour clore cet itinéraire. Jusqu’à présent, ce n’était pas possible. 
  • Afin de pouvoir à l’avenir adapter DIALux à vos desiderata, nous avons remanié la fonction de feedback intégrée dans DIALux. Ici, vous avez la possibilité de vous abonner à notre Newsletter pour maintenir votre niveau d’informations sur DIALux constamment à jour. De même, vous pouvez nous faire parvenir directement vos desiderata et suggestions. Dans le cas peu probable où un problème surgirait, le programme nous l’envoie directement par notre totline de SAV gratuite. 

DIALux 4.4.0.5

  • Sur les systèmes d’exploitations qui demandent Unicode (par exemple: en chinois, japon,…) il était possible d’avoir des erreurs pendant l’importation des fichiers (DXF, DWG, texte, fichiers d’éclairage), si cela contenaient des Unicode-texte. Cela est maintenant corrigé. 

DIALux 4.4.0.4

  • Mircrosoft a changé sur Windows Vista, à cause des aspects de sécurité, la création des copies d’écran, vers Windows XP. Ce changement est maintenant aussi pris en compte en DIALux. La création des images 3D sous fichiers-> exportation fonctionne maintenant comme d’habitude. 
  • A cause du changement mentionné en haut i lest maintenant possible d’enregistrer en format JPG et également en format BMP qui est plus grand mais qui a aussi une meilleure qualité. 
  • Beaucoup de cartes-mémoire de Nvidia on fait des problèmes sous Vista. On a réussit de résoudre ce problème. 
  • Ainsi qu’on a adapté la présentation du Rubberband (lignes auxiliaires pointillés, qui apparaissent pendant le travail sur les objets) aux besoins de Vista. 
  • Pendant l’importation des fichiers IES en format plan-B, il était possible que l’importation chez les symétries B0 a été coupé. Ce problème est corrigé. 

DIALux 4.4.0.2

  • Improvements in DIALux 4.4.0.1 could cause problems when importing older projects. This problem is fixed. 

DIALux 4.4.0.1

  • Dans cette version l’utilisateur peut intégrer des trames quelconques. Si on choisit le trame trop petit, il est possible que même sur les (Beleuchtungsstärkeverteilung) symétriques apparait une dissymétrie sur l’indicateur à cause des fautes d’arrondissage. Maintenant nous avons d’autres fonctions pour éviter cela. Pendant l’utilisation de l’original- ou bien du trame standard l’effet n’était pas visible. 
  • Le méchanisme du mise à jour des Plug Ins a été élargit. Un paquet de mise à jour d’un producteur de lumière peut maintenant compléter ou bien remplacer plus de 100 produits dans un Plug Ins. Cela fait que le méchanisme du mise à jour soit encore plus intéréssant pour vous. Testez cela, beaucoup de PlugIns ont déjà cettes fonctions. 
  • Il était possible que DIALux se plantait pendant l’importation d’un model ACIS SAT, si une fausse attribut de matériel était mise sur une surface. Cela n’existe plus, l’utilisateur doit maintenant assigner le matériel en DIALux à nouveau. 
  • Pendant l’importation du Drag and Drop il était possible qu’une erreur apparaissait, si pas de surface pour l’intégration était trouvée. Si on ne trouve pas de surface/ ou on ne touche pas de surface avec la souris,l’action de l’intégration se finit tout seul. 
  • L’importation de quelques fichiers chinois DXF ou DWG n’était pas possible. Maintenant DIALux importe des DXF et DWF en format unicode. Alors l’importation de tous les signes est possible. 
  • Les Dragger pour le déplacement sur les coins chez les lumières étaient faussement existants. 
  • Pour les raisons de compatibilité avec Windows XP et Vista, DIALux pose des dates personnelles (meubles, projets, textures…) dans le classeur „propre fichier de données“. De temps en temps il était possible que le processus de copier, qui soit normalement fait une seule fois après l’installation,soit faite avant tous les commencements du programme. Pour cela DIALux a maintenant une demande intèrne, pour que le processus de copier soit fait une seule fois. 
  • Dans la version suédois le dialogue „ouvrir fichier de données“ est corrigé. 

DIALux 4.4

 Compatibilité sous Windows Vista 

  •  Car sous Vista l’utilisateur n’a pas de faculté d’écriture sous c:/program/DIALux/…,alors le lieu pour les projets Raytracing et fichiers LOG ont été déplacés sous “c:/Users/”nom d’utilisateur”/documents/DIALux/… Il s’agit du registre “propre fichiers de données” de l’utilisateur inscrit. Dans le cas d’un „mise à jour“ tous les projets existants seront copiés dans le nouveau classeur. 
  • Changement du maniement des PlugIns Online. Pendant le „modus protégé“ d‘accès à Internet est allumé, il était possible de faire un téléchargement des données de lumières (ULD), mais cela a été bloqué avant d’être pris en DIALux. 
  • Amélioration et adaptation des Setups aux exigences de Vista. 

 Nouvelles fonctions et élargissements. 

  • Les nouveautés les plus essentielles en DIALux 4.4 est l’intégration des « évaluations d’énergie ». L’EU et aussi  les états européens se sont mises l’augmentation de « l’efficacité énergétique » et la réduction des émissions CO 2 comme buts prétentieux. Cela ne passe pas devant la planification de lumière sans effet. Des droits et règles pour cela sont déjà édictés. 
  • Maintenant DIALux est capable de soutenir entièrement le planificateur dans la définition de la consommation de l’énergie d’éclairage d’après DIN V 18599. Des profils d’utilisation et tous les paramètres et directives de la norme  sont en DIALux et peuvent être simplement choisi par l’utilisateur. Les informations, qui ont été mises pendant la planification , comme la géometrie d’espace, des fenêtres, des lucarnes, des formes de plafond complèxes, des lampes…, sont prises par DIALux dans l’évaluation d’énergie et DIALux les prend automatiquement pour la calculation. Avec cela le planificateur est capable, sans beaucoup  plus de travail et sans acheter d’autres logiciels, de mettre à disposition l’évaluation d’énergie d’après DIN V 18599, dans le cadre de sa planification. 
  • A côté  de la DIN V 15899 allemande, il existe aussi un standard européen pour le règlement de l’énergie d’éclairage dans les bâtiments. Cela est la EN 15193. Bien que ces deux normes s’écartent  dans les points essentiels, DIALux est capable de définir l’évaluation d’énergie aussi d’après cette norme. Le procédé pour l’utilisateur est presque identique. Donc il est facilement possible, aussi pour l’étranger européen, de livrer les valeurs énergétiques demandées. La calculation du « lightning energy numeric indicators »(LENI) et l’optimalisation des installations d’éclairages sont maintenant en considération de ce code d’identification aussi simple que jamais. 
  • En Espagne le « Código Técnico de la Edificatión »(CTE) est valable pour l’évaluation d’énergie des bâtiments. Naturellement DIALux a aussi réagi sur cette commande et livre les codes nécessaires du « Valores límite de eficiencia energética de la instalación » (VEEI límite) 

 Grands changements dans la fonctionalité existante. 

  • Pendant le déplacement et la scalier des objets avec  la souris, on remarque que la souris donne des suggestions de position. Si on amène la souris vers un mur, la position sera mise exactement sur le mur. Particulièrement des points marquants, comme des bouts ou des centres du mur sont favorisés. 
  • Des meubles et lampes sélectionnés peuvent aussi être déplacés par leurs piliers d’angles, au lieu de jusqu'à présent, seulement du milieu. Comme ca on peut les positionner exactement sur les murs. En plus le  meubles seront tournés automatiquement pour que les cares finissent exactement avec le mur/la surface. 
  • Sur la règle de la vue 2D vous pouvez définir autant plan d’aide comme vous voulez, pour aligner des objets. Pour cela il suffit un double clique sur la position correspondante sur la règle, ou on trace les plan d’aide directement de la règle à la position désirée dans la CAD. 
  • Jusqu’à présent il était seulement possible de positionner des meubles et des lampes, si on saisissait des coordonnées. Maintenant c’est plus facile à cause de la possibilité de dessiner des objets d’aide. Les objets d’aide sont par exemple des « lignes d’aide », des « poly lignes » ou des cercles, mais aussi des objets plus complexes comme Splines ou aussi des trames libres à positionner. A ces positions marquantes la souris fait un arrêt très visible. 
  • Beaucoup de lignes d’aide sont automatiquement proposées par DIALux, là vous n’avez plus besoin de les mettre vous-même. Si vous vous  arrêtez par exemple pendant le déplacement d’un objet sur un mur, le programme offre automatiquement le rallongement du mur comme « ligne d’aide » jusqu’à l’action soit fini. 
  • Aussi dans la vue 3D il y a des nouvelles fonctionnalités.  Si on déplace un objet on peut passagèrement changer le plan de travail  avec une seule pression sur la barre. Les images et fenêtres suivent par exemple exactement le mur choisi. Le meubles suivent exactement un sol penché. 
  • Si un objet est sélectionné, on peut changer entre le modus « scalaire » et le modus «  tourner » par pression sur la touche tabulateur. Cela épargne le clique droit ou, chez les éléments d’espace, la sélection dans l’arbre du projet. 
  • Nouveau est une fonction « mètre-ruban », pour mésurer plus rapidement les distances entre  les vues 2D ou 3D.
     
  • Si on copie un objet avec « STRG+C », on peut le déplacer d’un mètre dans la direction X et Y, et le réintégrer avec « STRG+V » Si on appuie « STRG+H », l’objet sera placé à la position actuelle de la souris, prise en considération la « capture » 

 Petits changements dans la fonctionalité existante 

  • Le découpage automatique des objets, alors des éléments des locaux ou des meubles, a été amélioré. Si un objet pénètre une surface, le secteur de la pénétration sera découpé de la surface calculée. 
  • Dans le diagramme de lumiance de „l’edition des luminaires“, les réglages des angles définées par l’utilisateur, ont été corrigés. Ce sont maintenant  4 angles-gamma. 
  • Le réglage de l’éclairage de secours, de lampes a été corrigé. Si les lumières dans  une installation d’éclairage avaient des différent réglages pour l’utilisation dans une scène d’éclairage de secour s ,et l’utilisateur changeait ce chois pour toutes les lumières, il se présentait une erreur. 
  • Amelioration dans la présentation des diagrammes d’éclairages. Les cadres des diagrammes ont été dessinés par le système de coordonnées. 
  • Egalement l’indication de l’écriture a été faite par le système d’exploitation. Si l’utilisateur règle par exemple sur son système XP Cleartype, toutes les écritures dans les diagrammes d’éclairages seront déssinées avec le réglage de Cleartype. 
  • Les facteurs d’entretien pour plusieurs ordres de lumières selectionnés peuvent maintenant être travaillés simultanés, s’ils ont le même type de lumière et la même hauteur de montage. 
  • Dans cette édition  il y a  maintenant un menu context, qui offre la possibilité, d’enregistrer  des images ou des tableaux en fichiers de donneés ou de les copiés dans le presse- papier. Les données enregistrés ou copiés peuvent  être mises après dans un tableur ou dans un traitement de texte (par exemple : Excel, Word) 
  • Meilleure présentation des surfaces lumineuses dans le Raytracer lors des lumières éteintes dans les scènes lumineuses. En plus la couleur des surfaces lumineuses pouvaient très rarement variée des couleurs de lumières, mises avant. 
  • Quelques fonctions dans la CAD, qui avaient souvent des problèmes acec un driver d’une carte graphique, sont remplacées intèrnement par des équivalentes. 
  • Dans le modus Direct3D des textures trop grandes (photos numériques) portaient souvent le problème, que la CAD ne réagissait plus. Les images  trop grandes vont maintenant être scalier sur la valeur maximale soutenue par le driver de la carte graphique. 
  • Sur le titre de DIALux il est maintenant indiqué le nom du fichier et le lieu de l’enregistration. 
  • Dans DIAlux Light se trouve maintenant un bouton pour centrer l’arrangement des lumières dans les locaux. 

DIALux 4.3.0.4

 

  • Couleurs et matériaux en DIAlux: Les valeurs de couleurs et les degrées de reflexions des matériaux en DIALux ont été perfectionnés. Par cela une visualisation plus réelle est possible. 
  • Importation des models SAT: A cause d'une faute du maniement des Auto CAD attributes de couleurs beaucoup de models SAT n'ont pas pu été lu depuis 4.3.0.2. Cela refonctionne de nouveau. 
  • Données IES: Bugfix pour fichiers IES avec angle gamma de 90-180. Celui- ci n'était pas possible d'intégré. 
  • DIALux Light: DX Light ne marchait plus, si vous ouvriez plusieurs fois un fichier de luminaire créé par vous même. Avec DIALux 4.3.0.4 ce problème est supprimé. 

 

DIALux 4.3.0.3

 

  • Rassembler dans ACIS put produire un bug de temps en temps. Ceci a été remédié. Lors de rassembler un objet puis effectuer une « abscission » sur les surfaces murales, DIALux put produire une erreur. 
  • Maintenant, des spectres de lampes sont aussi mémorisés dans « Votre banque de données ». Ces informations se perdirent si des luminaires furent mémorisés dans la base de données de l’utilisateur. 
  • Affichage amélioré des logos d’entreprise dans les pages de propriétés. 
  • Les résultats de la densité d’éclairage purent manquer lors d’utiliser des champs d’évaluation pour des projets d’éclairage de rue. Les résultats de l’intensité lumineuse furent disponibles toujours. Il est remédié à cette erreur. 
  • Maintenant DIALux effectue l’importation des fichiers Eulumdat beaucoup plus tolérant. Normalement la première ligne est limitée à 78 caractères, cependant quelques fabricants de luminaires utilisent plusieurs caractères. Maintenant, DIALux accepte aussi des fichiers hors standard. 
  • Le traitement tolérant aux fautes des fichiers IES plus anciens a été amélioré. Implémentation de plus de formats de fichier IES non-standarisés. 
  • Lors d’importer des fichiers Eulumdat, le facteur de conversion de l’intensité lumineuse optique entre l’intensité lumineuse opérationnelle est maintenant pris en compte. Avec la version 4.3 ceci ne fut pas possible. 
  • Changements successifs des facteurs d’entretien des luminaires déjà placés ne furent pas possible. Ceci est maintenant réactivé. 

 

DIALux 4.3.0.2

 

  • Lors de l’insertion des dispositions de luminaires et la sélection des lampes au même temps, seulement le premier luminaire fut équipé avec la lampe sélectionnée. Cette erreur a été remédiée. 
  • Quelques programmes CAO n’observent pas le standard ACIS et ne terminent pas un fichier SAT par « End of ACIS Data ». Maintenant DIALux vérifie la structure de chaque fichier SAT à insérer et l’intègre même si il ne correspond pas au standard. 
  • Amélioration de l’aperçu des couleurs de lumière saturées. 
  • Correction de diverses traductions et fautes d’orthographe. 
  • Si la géométrie d’un luminaire fut prise en compte dans le calcul, il était possible que le programme se bloquait au moment de la lecture du résultat. Cette erreur n’apparaîtra plus. 
  • Modification de l’édition PDF. L’imprimante PDF indiqua sur quelques systèmes qu’il n’avait pas activée. 
  • Lors de la représentation en fausses couleurs du rendu 3D fut évalué juste le canal rouge. Maintenant tous les canaux sont affichés correctement. 
  • La saturation des couleurs 9001, 9002, 9005, 9010, 9016 et du métal a été réduite considérablement afin d’obtenir une impression plus réaliste. 
  • L’orientation vers C0 / Gamma 0 des luminaires avec des parties pivotantes ne fonctionna pas toujours correctement. Cette erreur a été remédiée. 

 

DIALux 4.3

 

  • Calculer la répartition de la lumière en prenant en compte la radiation spectrale de la lumière 
  • Sélection des lampes dans un PlugIn de lampes pour un luminaire désiré. La lampe sélectionnée peut contient les informations suivantes : 
    • Informations techniques, p. ex. flux lumineux, puissance, tension etc. 
    • Une nouvelle courbe de la répartition lumineuse (CDL), p. ex. en sélectionnant une lampe à réflecteur 
    • Répartition spectrale de la lumière 
    • Facteurs d’entretien pour la lampe 
    • Images, textes, nom et numéro d’article 
    • D’autres informations spécifiques au marketing 
     
  • DIALux offre quelques spectres des lampes standards pour des luminaires dont la répartition spectrale de la lumière n’est pas indiquée dans la base de données et/ou au cas où aucun PlugIn de lampes n’a pas encore été installé 
  • Filtres de couleur pour compléter le luminaire. DIALux contient un grand nombre de filtres de couleur disponibles qui en plus du spectre de la lampe utilisée influence la couleur de la lumière 
  • Des diagrammes améliorés pour la technique du luminaire. Meilleure résolution et meilleur design pour l’écran et pour les imprimés. 
  • Un grand nombre de nouvelles meubles et textures 
  • Maintenant il est possible de déplacer ou supprimer des meubles et textures dans l’arborescence correspondante. 
  • Les pages de propriété (en haute à gauche de l’Inspecteur) sont maintenant plus grandes permettant un meilleur aperçu sur les configurations et données des objets. 
  • Si un luminaire a plus d’une surface d’émission de lumière, toutes les courbes de la répartition de la lumière sont maintenant représentées dans la fiche technique du luminaire. 
  • Des diagrammes coniques sont maintenant aussi disponibles pour des luminaires non symétriques (largeur angulaire de faisceau mi-intensité C0 et C90) et pour des luminaires à surface de émission de lumière indirecte 
  • Orientation des spots et projecteurs par rapport à C90 et Gamma 0 
  • Maintenant des animations peuvent aussi être transférées très simplement à PovRay. 

 

DIALux 4.2.0.4

 

  • Avoir effectué une mise à jour de sécurité pour WinXP et 2000 il manquait chez quelques utilisateurs le menu contextuel pour rajouter des luminaires (p. ex. clique droite sur un fichier Eulumdat). Il a été remédie à cet erreur. 
  • Les dénominations de type „demi-cylindrique“ et „cylindrique“ pour des surfaces de calcul pouvait être confondues. On a remédie aussi à cette problème. 
  • Correction de quelques erreurs de traduction 

 

DIALux 4.2.0.3

 

  • En raison du grand nombre des réactions nous avons pu remédier à beaucoup de bugs rares et inconnus autrefois. Merci beaucoup à tous nos utilisateurs pour avoir nous faire parvenir leurs réactions. 
  • Le courant photoélectrique et la consommation d’électricité des luminaires sont maintenant donnés conformément au décor de lumière. Dans des décors d’éclairage de secours sont uniquement donnés le courant photoélectrique et la consommation d’électricité, dans tous les autres décors de lumière les valeurs standard. 
  • Améliorations dans des calculs de la lumière du jour. Des toits inclinés sont maintenant edités plus mieux. 
  • Modifications dans le calcul du tableau UGR avec un SHR de 1. 
  • Sauvegarder des projets grands est maintenant effectué dans un mode sûr. Il était possible qu’une erreur apparût en sauvegardant un grand projet et la mémoire centrale étant plaine. 
  • Des surfaces non planaires des luminaires sont maintenant visualisées dans les éditions. 
  • Nouveau "Administrator setup" avec un fichier de configuration pour faire le configurations nécessaires (prière de lire le fichier "Readme" dans le Admin Setup Pack. Simplement démarrer le fichier setup.exe est comme faire le setup CD. 

 

DIALux 4.2.0.2

 

  • Adaptations importantes pour le Navigateur Internet Explorer 7 à venir pour Windows 
  • Améliorations pour le mécanisme de mise à jour en ligne des PlugIns 
  • Japonais comme nouvelle langue dans DIALux 

 

DIALux 4.2.0.1

 

  • Bugfix d’un problème rare qui se produisait lors du calcul des rues standard avec des luminaires positionnées de manière décalée 
  • Dans les éditions des données techniques des luminaires utilisés dans des décors lumineux d’éclairage de secours on prend en compte l’EMBLF (Emergency Ballast Lumen Factor) 
  • Amélioration de l’importation DXF/DWG, aussi des « Polymeshes » peuvent être visualisés maintenant 
  • Roumain comme nouvelle langue dans DIALux 

 

DIALux 4.2.0.0

 

  • Eclairage des lieux de travail extérieurs (prEN12464-2 / CIE-ISO-CEN 8995-2) 
  • Observateur Glare Rating 
  • Points de calcul pour l’intensité lumineuse 
  • Calcul Upward Light Ratio (ULR) 
  • Mise à jour de l’aide « En ligne » vers le niveau de la version 4.2 
  • Enregistrement et dialogue « Mise à jour en ligne » 
  • Corps d’extrusion 
  • Opérations Boole (rassembler et soustraire) 
  • Champs d’évaluation pour des rues (surfaces de calcul pour la densité d’éclairage) dans des décors extérieurs 
  • Réintroduction de l’option de planifier l’éclairage des rues selon DIN 5044 
  • Elargissements des fonctionnalités de l’importation/exportation STF 
  • Création des vidéos directement à partir de DIALux 
  • Amélioration de l’exportation PovRay (coordonnées de texture) 
  • DWG et amélioration de l’importation et l’exportation DXF 
  • Accélération de la production des éditions 
  • Amélioration du cadrage des fenêtres et portes en 2D 
  • Sélection de surfaces individuelles par clique droite 
  • Elargissement des dialogues « Ouvrir » et « Enregistrer » d’informations essentielles du projet 
  • Tonemapper amélioré, des surfaces colorées avec une haute intensité lumineuse ne sont pas encore affichées en blanc, mais en couleurs saturées 
  • Vérification automatique par mensualités si existent des mises à jour (optionnellement) 
  • Introduction des fonctions «Souhaits et réactions» et «Envoyer rapport de bug» dans le menu «En ligne» 
  • Réintroduction de la commande « Enregistrer mobilier » par clique droite 
  • Introduction d’un bouton de commande pour des trames d’édition standard dans « Editions » 
  • Fonction « Centrer sur l’axe … » (p.ex. des luminaires dans la trame du plafond) 

 

DIALux 4.1.0.5

 

  • Aide à la disposition/l’optimisation des luminaires dans des surfaces anti-panique 
  • Sur les éditions des décors lumineux d’éclairage de secours apparaissent des remarques correspondantes 
  • Calcul BugFix U0 pour des revêtements mouillés 
  • Turc comme nouvelle langue dans DIALux 

 

DIALux 4.1.0.4

 

  • Elargissement du spectre de fonctionnalités de l’interface PlugIn 

 

DIALux 4.1.0.3

 

  • Amélioration des mécanismes « Ouvrir » et « Enregistrer ». Plus rapide, plus sûr 
  • Sélection de l’édition des valeurs Min et Max de la trame originale ou de la trame d’édition 

 

DIALux 4.1.0.2

 

  • Reprendre des angles de inclination des parties de luminaires mobiles à partir des configurations dans le PlugIn 
  • Lors de séparer des dispositions de luminaires sont reprises les facteurs d’entretien 
  • Nouvelle page de propriétés pour indiquer la rotation des parties de luminaires pivotantes 

 

DIALux 4.1.0.1

 

  • Augmentation et amélioration de l’importation et l’exportation STF 
  • Elargissement de la gamme des éléments de pièces de dômes et demi- dômes 
  • Mécanisme d’entrée par lecture directe tolérant à des erreurs pour des données photométriques (Eulumdat, IES) 

 

DIALux 4.1.0.0

 

  • Nouvelle Interface Utilisateur de style Windows XP 
  • Nouveau guide avec des spécialisations pour l’éclairage intérieur et extérieur, l’éclairage de rues et l’éclairage de secours, ainsi que pour le calcul de la lumière du jour et des décors lumineux. 
  • Intégration de la planification d’éclairage de secours complète dans le workflow de la planification d’éclairage de base. 
  • Fiches techniques d’éclairage de secours 
  • Rendu 3D aussi comme présentation en fausses couleurs pour des intensités lumineuses et des densités d’éclairage 
  • Maintenant des luminaires peuvent comporter aussi des parties pivotantes. L’utilisateur peut tourner ces dernières dans DIALux. 
  • Possibilité de combiner des luminaires et des dispositions de luminaires individuels dans des « dispositions de luminaires libres » 
  • Aide à la disposition, aligner ou répartir de différents objets 
  • Surfaces de calcul pour des intensités lumineux planes perpendiculaires, planes verticales, planes horizontales, cylindriques et demi-cylindriques, ainsi que pour des intensités lumineux en fonction de la vue de la camera 
  • Des objets passants à travers des surfaces de calcul sont découpés automatiquement 
  • Considération de la géométrie du luminaire dans le calcul sur demande 
  • Enregistrer des vues dans le rendu 3D et les appeler aisément 
  • Code CIE Flux comme information technique du luminaire 

 

DIALux 4.0.0.5

 

  • Mise à jour des PlugIns en actualisant des luminaires à la pièce Réintroduction des fonctions « Copier » et « Insérer » des éléments de sol 

 

DIALux 4.0.0.1

 

  • Requête des informations photométriques manquantes lors de l’importation par Drag&Drop (glisser et déposer) des fichiers IES et TM14 
  • Edition du nom du fichier photométrique sur des diagrammes photométriques et des tableaux 

 

DIALux 4.0.0.0

 

  • Calcul de la lumière du jour, avec ou sans lumière du soleil directe, avec ou sans limites physiques qui coupent le cours des rayons lumineux 
  • Décors lumineux et groupes de commande. Des luminaires peuvent être régulés en commun dans des groupes de commande. Des décors lumineux peuvent afficher des différentes situations de lumière pour une seule pièce. 
  • Dresser un plan de maintenance selon EN12464 ou CIE 97 
  • Nouveau noyau de calcul. Plus rapide et encore plus précise 
  • Voûtes et voûtes d’arêtes comme de nouveaux éléments de pièce 
  • Calculer la lumière colorée au moyen du Raytracer 

 

DIALux 3.1.5

 

  • Nouvelle norme d’éclairage de rues: EN13201 
  • Aide au processus de détermination à propos la norme EN13201 
  • D’autres modifications pour Windows XP Service Pack 2 
  • Tchèque, hongrois, estonien et slovène comme nouvelles langues dans DIALux 

 

DIALux 3.1.0

 

  • DIALux Light pour planifier aisément des pièces rectangulaires ou en forme L 
  • Adaptations pour la norme EN12464 
  • Introduction des PlugIns en ligne 
  • Outils de disposition, copier le long d’une ligne 
  • Exportation des informations de luminaires vers le format GAEB D81 
  • Exportation des textes d’offre en format RTF (p.ex. Word ou Open Office) 
  • Modifications pour Windows XP Service Pack 2 

 

DIALux 3.0.0

 

  • Eléments de pièce pour créer des formes de pièce complexes (des combles en dents de scie, des combles à deux pans, des constructions de piliers, des rampes, des estrades, des balcons etc.) 
  • Importation et exportation DXF 
  • Visualisation photoréaliste au moyen du Raytracer 
  • Unités des USA